DIY : Mousse de savon

Classé dans : corps, SAF | 8

Bonjour mes petites fleurs en éclosion (ben quoi, c’est bientôt le printemps ;) ,

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous partager un coup de coeur que j’avais déjà repéré mainte et maintes fois sur les blogs de tambouilleuses comme moi, il s’agit bien de fabriquer une mousse de savon!

J’en avais notamment vu sur le blog de 1001plante de Cristine, mais aussi sur le blog de bulle et perle .

Alors, si vous me suivez, vous devez savoir que j’avais déjà fait une mousse de douche (ici) , mais celle ci était fabriqué avec des tensioactifs.

Ici , dans cette recette, j’ai utilisé tous mes bouts de savons SAF (vous savez tous ces petits bouts avec quoi vous n’arrivez plus à vous laver car ils se cassent dans tous les sens).

Je les garde tous dans un sachet zip, et quand j’en ai assez, je les réutilise pour faire ces fameuses mousses de douche.

C’est écolo et économique, et en plus on fini ses savons jusqu’à la dernière goutte.

Alors, forcement, suivant votre savon de base, la mousse de savon ne sera pas la même à chaque fois, c’est pourquoi, j’ai décidé de mettre quelques ajouts pour une peau plus nourrie et hydratée!

Allez c’est parti pour cette recette que j’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser:


DIY: Mousse de savon: 

b0b3d1399571cda61752dd910052752a.jpg

  • 35% de fins de savons SAF
  • 22% eau
  • 27.9% de gel hydratant algue /guimauve maison ici (hydratant et reparateur) 
  • 5% de naturol (acheté la): augmente l’hydratation, dmiminue les irritations et ameliore la viscosité
  • 7% d’huile de monoi je vous parlais du mien dans cet article  nourrissant, réparateur avec une odeur d’été
  • 2% extrait de ficoide glaciale (acheté la) stimule la synthèse du collagène, hydratant et apaisant
  • 0.5% de fragrance monoi
  • 0.6% cosgard conservateur
  • 1 souffle de mica doré sur le dessus
Au Bain marie:

Faire fondre les fins de savons SAF avec de l’eau , l’huile de monoi, et le gel hydratant (pour remettre en solution la gelée suivant sa concentration).

Une fois que vous avez un mélange homogène, battez avec votre batteur de cuisine jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Ensuite, hors du feu, ajouter le naturol, l’extrait de ficoide , la fragrance et le conservateur et re-fouettez encore une bonne fois.

Si vous êtes pressé(e), mettre au frigo 10-15mn , et ressortir ensuite pour fouettez (perso, moi je suis trop impatiente, j’ai pas pu attendre du coup, ma mousse n’était pas bien froide).

Ensuite, mettre dans la poche à douille si vous voulez vous amusez, sinon ,mettre en pot directement.

J’ai ensuite soufflé du mica sur le dessus du pot pour faire mes photos, même si c’est clairement inutile, c’était juste pour faire une belle photo ;) 


Alors conquise?

Franchement, comme j’avais déjà fais ce style de recette avec des tensioactifs, je pensais que le rendu serait le même mais pas du tout (je ferais d’ailleurs un comparatif mousse de savon VS mousse de douche prochainement, car il y a beaucoup de chose à dire sur ces 2 produits qui ne se ressemblent que de l’extérieur!)

Je l’ai utilisé pour me laver les mains et le corps, et la texture est vraiment épaisse, par contre une fois sur le corps, c’est peu cremeux et moussant, on à l’impression que la peau absorbe la mousse

Il y a du corps dans cette mousse et une très petite quantité suffit pour se laver.

Forcement, vu qu’on utilise des bondillons de savons de SAF (saponification à froid), on retrouve bien entendu la douceur de ceux ci déjà surgraissé, mais j’ai quand même voulu rajouter du monoi pour avoir quelque chose d’encore plus nourrissant, car en cette période charnière entre l’hiver et le printemps, souvent la peau est sèche avec les frottements des vêtements qu’on a porté durant ces derniers mois, et le froid n’aide pas!

J’ai aussi rajouté du naturol, qui est issu de sucre de maïs par fermentation bactérienne qui transforme le glycérol en naturol , car il forme un lait crémeux au contact de l’eau dont je suis tombée amoureuse pour la 1er fois cet été avec l’huile de douche ici entre autre.

J’ai aussi forcement mis mon gel hydratant à la place de l’eau en partie pour donner du corps à ma mousse mais aussi pour ses propriétés encore une fois apaisante et hydratante.

J’ai vraiment eu l’impression d’avoir un soin après m’être rincé , tellement le produit est doux

Car quand je formule, je formule pour toute la famille, mon nain de 4 ans compris (et forcement, je veux qu’il ai une peau super douce sans utiliser de cochonnerie et sans faire 10 recettes pour lui, moi ou chiri) .

Oui, ici tout le monde est à la même enseigne: CELLE DE LA DOUCEUR et sans produit dangereux!

Je suis d’ailleurs toujours étonnée de voir qu’en tambouille, quand tu penses avoir fait un produit au top du top, tu refais un autre produit sous une autre direction et la encore, c’est le coup de cœur!

Je ne me lasserais jamais de pouvoir faire des recettes comme je l’entends, et même si c’est pas forcement plus économique que d’acheter, au moins, je sais que c’est merveilleux pour ma peau, et que mon entourage m’en redemande!!

Franchement, les photos parlent d’elle même en ce qui concerne la texture:

mousse de savon lavande et coquelicot

Alors, après elle est clairement simplifiable , si vous ne voulez pas ajouter autant de produit vous pouvez partir sur cette recette de base:

  • 41% de fins de savons SAF
  • 51.4 % eau
  • 7% d’huile solide ou de beurre végétal pour avoir une texture plus épaisse 
  • 0.6% cosgard 

La texture ni le rendu ne seront pas comme la mienne, mais si vous avez des bons savons SAF (acheté ou fabriqué par vos mimines), c’est déjà une belle recette nourrissante et nettoyante sans utiliser de tensioactifs autre que le savon en lui même!

Et une belle occasion de redonner une 2nd vie à un produit qui en général fini à la poubelle car inutilisable tellement il est devenu minuscule.

Si vous aimez par contre, les grosses bulles, je vous conseille cependant d’utiliser un tensioactif non ionique type decyl glucoside pour ajouter des bubulles à votre mousse .

Vous aurez donc compris que j’aime vraiment cette mouche de savon, …heu enfin cette mousse de savon (en fait dans mon petit cerveau,mouche, c’était un mix de mousse et douche).

D’ailleurs, en fait ouais, je trouve ça original comme nom,c’est pourquoi cette recette s’appellera maintenant:

LA MOUCHE DE SAVON (ouais en fait en relisant, ça donne pas envie, ça fait pensez à un produit périmé ou toutes les moches vont aller s’agglutiner..) .

Alors, en cette saison estivale pas proche du tout , ce petit produit vous donnera du baume au cœur, mais aussi du baume pour vous laver tout court :) .

Tentée??

XOXO

8 Responses

  1. Coucou, je suis venue lire la recette quand même :-p je garde ton idée sous le coude pour le jour où je prendrais le temps de me lancer enfin dans la SAF ! Il faudrait des journées de 48h…
    Bisous !

  2. coucou Audrey pff la dernière que j’avais fait avait bétonné moi qui aime les douches onctueuses je n’y suis jamais arrivée et en plus j’aime pas les pots comment faire pour que ce soit plus onctueux genre crème et que ça passe passe dans des flacons ? rajouter plus d’eau avec un peu de gomme ? en sachant que ça se solidifie un peu dans les jours qui suivent ? t’as une idée miss ?

    • Coucou, oui, c’est pour ça que j’ai mis peu de savon et pas de beurre solide (enfin l’huile de coco est assez malléable même à cette température vu sa concentration), sinon j’avais aussi fait une fois un paté moche ^^ !
      Sinon pour moi la seule solution, c’est d’utiliser un mousseur, je l’ai deja fait et j’avais adoré, et c’est marrant à utiliser et plus hygiénique vu que ton flacon est fermé!
      j’avais dosé le decyl glucoside à 8% je crois, mais je ne suis pas sure (j’ai la recette sur mon blog si tu la cherche) et j’avais aussi ajouté des gommes!
      Par contre, moins onctueux forcement vu que tu es obligé d’avoir un truc relativement liquide pour qu’il passe dans le mousseur!
      Sinon, moi aussi,; les gels douches, j’ai du mal à trouver une bonne formule pas trop liquide mais pas compacte non plus :/

  3. isabelle pinel

    Coucou,
    J’adore !!
    Je vais garder mes bouts de savons et je testerai.
    Bon weekend ma belle.

  4. isabelle pinel

    Coucou,
    Je reviens car j’ai une question.
    Est on obligé de mettre un conservateur ?
    Merci.

    • Bonsoir Isabelle,
      Oui le conservateur est obligatoire dans ce genre de recette car il y a une phase aqueuse.
      La seule condition ou on pourrait s’en passer c’est si toute la phase aqueuse utilisée est un hydrolat contenant deja un conservateur (voir la composition de celui ci).
      Donc ici, conservateur obligatoire :)

Laissez un commentaire