DIY: Lait avoine inuline : cheveux et corps

Coucou les petites fleurs,

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter une petite recette hyper facile à réaliser que j’utilise aussi bien pour mes cheveux en avant shampoing (ou en après shampoing mais seulement sur les pointes) que sur le corps après mon gel douche

Une recette idéale pour l’été qui adoucira peau et cheveux souvent maltraités pendant cette période.

Alors, petit rappel: j’ai les cheveux hyper fins, je recherche du volume, mais avec cette période qu’est l’été, il me faillait un truc aussi réparateur pour mes petits cheveux que pour le corps de chiri et mon nain de 3ans et demi et moi meme!

C’est pourquoi, j’ai tout de suite penser à utiliser de l’avoine en poudre vendu sur aroma zone ou sur la boutique des essentielles .


Pourquoi l’avoine et l’inuline en ingredient star?

  • Avoine:

    (en poudre pour ma recette mais valable pour toutes les formes d’avoines ) à des vertus hydratantes, apaisantes, hydratante et réparateur entre autres.

Je l’adore car il rend la peau et les cheveux d’une douceur incroyable, en étant « slow »!

Il se suffit presque à lui même!

Je me rappelle que c’est le 1er ingrédient que j’utilisais pour mon fils lorsqu’il a eu ses 1er plaques d’eczema dans son bain avant même de tambouiller et c’était rudement efficace (de l’avoine en poudre dans le bain et hop un bain super apaisant)!

J’ai longtemps aussi utilisé l’avoine bio acheté en supermarché (plus économique que l’avoine en poudre , mais vachement plus chiant à utiliser car ensuite faut filtrer) que je mixais et que je faisais chauffer pour avoir le fameux lait d’avoine une fois filtré (qui en plus était légèrement gélifié donc parfait en après shampoing avec du cosgard pour conserver sur le moyen terme!).

Bref, je suis une fan de l’avoine car ce n’est pas cher, et vraiment excellent pour la peau et les cheveux, pour plus de detail sur cet ingrédient: clic

  •  L’inuline:

Qui est quant à lui hydratant et adoucissant.

On l’utilise surtout pour les après shampoing pour ses effets démêlants sur les cheveux.

L’inuline est présente dans de nombreux rhizomes ou racine de plantes, donc comme pour l’avoine,ce produit est donc issue de notre chez Mère Nature.

Ses pouvoirs hydratant et adoucissant sont dues au polysaccharides ( un ensemble de grosse molécule de glucose pour faire simple) qui le composent qui maintiennent la couche aqueuse à la surface de la peau et du cheveux.

Sur les cheveux , elle aura un effet lissant et démêlant, on le classifie dans la famille des « Conditionneur capillaire naturel non-ionique » c’est à dire qu’il lisse la fibre capillaire sans interagir avec les tensioactifs (à l’inverse du BTMS par exemple qui lui est un conditionner capillaire cationique).

D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur les différents conditionner capillaire existant (cationique, anionique..), je vous renvoi à l’article de Laetitia du blog « Danser en petite culotte » qui est vraiment extrêmement bien expliqué . (au passage, son blog est une pepite, je vous le conseil, si vous aimez les details et les pourquoi du comment utiliser tel ou tel produit dans ses cosmétiques HM)

Allez, c’est parti pour la recette:


DIY: Lait avoine inuline :cheveux et corps

lait avoine inuline corps et cheveux lavande et coquelicot
lait avoine inuline corps et cheveux

 

  • hydrolat Biotope des montagnes cheveux sains (Eaux florales distillées d’achillée – épicea sitka – sauge):85.3%
  • carraghénane (effet silicone like):0.5%
  • poudre d’avoine (hydratant,apaisant,réparateur) : 3.5%
  • beurre de mangue (nourrissant et adoucissant): 5%
  • inuline (conditionner et adoucissant): 3%
  • cosgard (conservateur):0.6%
  • fragrance fleur de miel « les essentielles de cristine »: 0.6%

Incorporer dans votre Naturalis (ou dans votre becher au bain marie) tous les ingrédients sauf le cosgard et la fragrance pour un cycle chaud.

Laisser ensuite refroidir puis une fois à la bonne température rajouter le cosgard et la fragrance.

Ensuite, vous pouvez mettre en bouteille avec embout comme je l’ai fais, car la recette reste assez liquide (je n’avais plus de carraghénane ^^), vous pouvez en ajoutez plus si vous voulez une texture un peu plus gélifiée.
Niveau texture cela donne ça:

lait avoine inuline corps et cheveux lavande et coquelicot
lait avoine inuline corps et cheveux

 


Résultat:

Dans un 1er temps, j’ai utilisé cette recette en soin après shampoing sur toute la tête, et la grosse erreur, trop gras avec le beurre de mangue, en sortant de la douche on aurait dit que j’avais les cheveux sales (rappelons que j’ai les cheveux fins et sans volume).

Du coup, le 2eme test sur les longueurs seulement étaient beaucoup plus concluant, mais je limite à 1 fois par semaine pas plus, car mes cheveux n’ont pas encore été trop malmené par le soleil, sel,sable,vent…j’augmenterais peut être cet été quand j’aurais les cheveux plus secs.

Par contre,es cheveux sont en effet très doux ensuite, et comme pour la peau , sentent vraiment super bon

Par contre, la VRAI RÉVÉLATION, c’est utilisé en lait corporelle rinçable !

Apres rinçage, une peau super douce , qui sentait extrêmement bons, oui car la fragrance fleur de miel est une petite tuerie, elle sent le nectar de miel, je ne saurais trop la décrire mieux que cela ^^, si vous connaissez l’odeur du nectar de fleur , et bien c’est absolument cela!

Utilisé aussi sur mon fils de 3ans et demi donc , car avec les 1er grosses chaleurs, ils avaient quelques boutons de chaleur qui commençaient à sortir (en plus des piqûres de moustiques qui ne l’épargnent pas!)

Un gros coup de coeur donc pour cette 2eme utilisation.

J’ai un sillage de miel après mon passage (je vais affoler les nid d’abeilles avec cet odeur moi  ^^) .


En tout cas, si vous êtes débutantes, je ne peux que vous conseiller d’avoir ce must have qui est l’avoine dans vos placards (que ce soit sous forme de poudre colloïdale ou acheté en grande surface bio pour en faire un lait légèrement gélifiée).

Un prix mini pour un effet vraiment très intéressant sur la peau et les cheveux!!

Vraiment un ingrédient STAR qui se suffit à lui même de par sa richesse en nutriments.

Pour l’amélioration de cette recette, j’ai déjà pensé à incorporer de la poudre de graines de lins vendu chez les essentielles de cristine (s’utilise sans devoir la filtrer), pour ses effets filmogenes sur la peau, et en apportant douceur et brillance aux cheveux.

De plus, mon lait sera donc plus gélifiée, ce que je recherche aussi pour gaspiller moins de produit ;)

J’espère que cette recette vous aura plu, et vous donne donc rendez vous pour de nouvelles aventures prochainement sur le blog ;)!

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 Responses

  1. Très intéressante cette recette, ça donne envie d’essayer!

  2. Coucou ! Je ne connaissais pas du tout l’inuline .. ! Merci pour cette nouvelle recette ! ça commence à en faire des recettes en attente hihi :)
    Bisous :)

  3. Coucou, très sympa comme recette 2 en 1 :-) Moi je me fais souvent une recette d’après shampoing que Mini avait présenter avec des flocons d’avoine (http://www.lescheveuxdemini.com/2013/10/recette-lapres-shampoing-creme-davoine.html), j’y rajoute des actifs selon ce que j’ai et ce dont j’ai besoin et c’est vraiment top. J’ai l’impression que mes cheveux « boivent » la recette. Perso j’évite les corps gras dans ce type de recette car cela alourdit trop mes cheveux. Bonne journée :-)

    • coucou, oui j’avais lu son article il y a quelques temps!
      J’avais testé en effet juste l’avoine des flocons et c’était pas mal, comme toi avec quelques ajouts!
      Mais la je voulais un truc plus « leger » que ce qu’on recupere avec les flocons ;)
      merci pour ton commentaire ;) bisous

  4. Oh ça a l’air chouette ! Je testerai et partage. Bisous. La Brune.

  5. C’est la première fois que je vois un soin 2 en 1 pour le corps et les cheveux! Tu es une pro ma gaga! Mathéo aussi me fait des boutons de chaleurs, je ne sais pas quoi lui mettre dessus :-( Bisous

    • oui c’est moins chiant, et ce qui est bon pour les cheveux l’est aussi pour le corps ;)!
      sinon pour ses boutons, moi j’essaye de le laver avec des produits surgras pour pas que ça s’irrite!
      et la hormis les boutons de moustiques il a plus rien ^^

  6. […] coup, je n’ai même pas eu besoin d’utiliser mon lait à l’avoine en finition dans la […]

  7. Chlorophylle

    Sympa, d’autant que je viens juste de commander de l’inuline… Mais je n’ai pas compris sous quelle forme il faut acheter l’avoine… J’imagine que ce n’est en grains ni en flocons (comestibles), alors je ne sais pas trop. Tu peux me préciser ?
    J’aimerais bien trouver une recette d’après-shampoing (ou d’avant-shampoing utilisant l’inuline, mais sans miel ni BTMS, ni CE… Si tu peux m’aider, j’apprécierai, merci d’avance!

    • merci :)!
      Alors en effet, je ne l’ai pas précisé , mais c’est sous forme de poudre, tu peux en trouver sur aroma zone ou les essentielles de cristine pour pas trop cher, et c’est vraiment un plus niveau douceur pour la peau et les cheveux .
      Après l’inuline, j’aime bien, mais difficile à conserver car elle agglomère tout le temps des qu’il y a un petit peu d’humidité :/
      Sinon pour une recette d’avant shampoing, tu pourrais partir sur cette recette, mais en ajoutant de l’olivem 1000 (ce par quoi je remplaçais mon btms pour avoir une texture crème dans mes anciens après shampoings ^^) à hauteur de 8% et ajouter une huile ou augmenter la quantité de beurre de mangue pour arriver dans les 10-15% et tu soustrait donc ces supplements à ta phase aqueuse.
      Voila voila ;)!

  8. Chlorophylle

    Merci beaucoup pour ces précisions! Ah, je vais regretter d’avoir commandé l’inuline! J’ai eu, deux fois, un souci avec le miel en poudre qui est devenu dur comme une pierre! Quand à se faire rembourser, A-Z ne répond pas! Comment, alors, conserver l’inuline pour qu’elle ne s’agglomère pas ?
    Par ailleurs, j’ai un peu de mal avec les calculs : le beurre de mangue fait plutôt partie de la phase huileuse, alors pourquoi enlever sa quantité à la phase aqueuse ? Excuse ces questions… je nage encore un peu avec les pourcentages… Merci! ♥

    • oui, ils ne répondent pas forcement, car c’est plus un souci de stockage que leur faute ^^! Je n’ai toujours pas trouvé comment faire non plus avec l’inuline en tout cas :/ , sinon, un petit tour au mixer et laisser fondre dans la phase aqueuse pour que l’inuline fonde.
      Pareil avec le miel, du coup, maintenant j’utilise du miel de cuisine bio, et c’est d’autant mieux ;)!
      Sinon, tu as tout a fait raison, le beurre de mangue compte dans la phase huileuse dans les calculs de quantité d’huile, seulement en général dans une recette pour réaliser une émulsion, des que tu ajoute un ingrédient tu le soustrait de ta phase aqueuse, car c’est la phase qui généralement contient le plus de % , d’ou la déduction.
      Si tu avais voulu rajouté par exemple un extrait de plante à 5% , tu aurais aussi déduit de 5% ta phase aqueuse pour te retrouver à 100%.
      Si tu ne l’a pas lu, je te conseil ce dossier sur les émulsions d’aroma zone assez interessant ;) : http://www.aroma-zone.com/info/fiche-savoir-faire/les-emulsions

  9. Chlorophylle

    Pour l’inuline, j’ai carrément posé la question à AZ, via leur système de « contact » mais nombre de mes questions n’ont pas eu de réponse. Je crains qu’ils soient victimes de leur succès… Enfin, je verrai quand elle sera arrivée. Je te remercie pour toutes les précisions. J’achèterai de la poudre d’avoine dès que possible. Pour le moment, je vais faire sans. J’ai déjà beaucoup d’ingrédients… Et puis, qui sait, en magasin bio, on en trouve peut-être… En tout cas, je te souhaite une excellente journée!

    • ya pas de quoi ;)!
      oui, faire avec son stock c’est deja bien, en réadaptant des recettes avec ce qu’on a , ça évite de se ruiner aussi!!!
      très bonne journée à toi et à bientôt ;)!

Laissez un commentaire à lavande et coquelicot Annuler la réponse.