SAF: le savon qui cache une mine d’or

Classé dans : SAF | 4

Coucou les petites fleurs, cela fait longtemps que je n’ai pas écrit, mais je suis actuellement overbooké dans ma vie personnelle, et l’envie d’écrire étant moins présente, j’ai fais une petite pause (je suis présente sur mon instagram et sur facebook dans ces moments la , en partageant des photos ;) ).

Bref, aujourd’hui, j’ai eu envie de revenir en ces temps de fête avec un savon que je me suis éclatée à faire!

Le 1er BEAU savon que je fais à mes yeux!

Oui car souvent, mes savons sont dingues niveau douceur, crémeux , onctuosité ou mousse, mais niveau esthétique clairement, je ne suis pas une championne!

C’est pourquoi, quand j’ai vu ce tutoriel du blog bramble berry , je me suis dit qu’il faillait tente le coup!

Si vous me suivez sur facebook et IG, vous aviez du voir le savon avant sa coupe et avec une coupe de tranchée, mais je n’ai pas dévoilé mon superbe savon plus que cela ;) !

Alors, j’ai suivi plus ou mois le mode opératoire du savon , mais j’ai élaboré une recette de mon cru avec ce que j’avais dans les placard, et toujours des ajouts plus qu’important!!

Alors, avant de vous montrer la beauté de savon dont je suis si fière, voici sa recette:


SAF:Le savon qui cache une mine d’or sous le charbon:

savon saf mine d'or lavande et coquelicot

  • huile d’olive (nourrissant,réparateur donne un savon mousseux)40% soit 200g
  • huile d’arachide(nourrissant donne un savon mousseux): 20%soit  100g
  • huile de colza (donne un savon mousseux et ralenti la trace) :10% soit 50g
  • huile de coco (nourrissant donne des savons durs):30% soit 150g
  • eau :190g
  • NaoH:à recalculer avec soapcalc pour moi

pour un surgraissage à 8%

-ajouts:

  • lait de chevre en poudre (hydratant,nourrissant,réparateur,équilibrent naturellement le pH et agissent comme des AHA naturels ) :10g (2% du poids des huiles)
  • poudre de banane(adoucissant et hydratant) :10g (2% du poids des huiles)
  • miel (réparateur, hydratant, cicatrisant):25g soit 5% du poids des huiles
  • fragrance moka les essentielles de Cristine

Alors évidemment, comme toujours avant de manipuler, on met ses gants, et une blouse ou vieux vêtements, pour la soude, et on utilise des lunettes lors de la fabrication de la lessive de soude si on utilise de la soude pure.

Je commence par faire ma solution de soude, que j’homogénéise bien et pour attendre qu’elle redescende en température, je la mets dehors vu le froid actuelle, ça fait redescendre en température la soude plus rapidement.

Ensuite, je commence à peser l’huile de coco (de la vegetaline pour moi), et la fait fondre à la casserole (la on enlève ses gants, car on utilise jamais de gants devant une flamme:donc si vous avez du gaz comme moi ) .

Puis dans un autre récipient, je pèse toute mes huiles,auquel j’ajoute au final l’huile de coco fondue.

Je laisse refroidir et mon mélange d’huile et ma soude (que je re-homogeneise un coup pour bien dissoudre toutes les pastilles), et je prépare mes ajouts dans un autre bécher.

Les ajouts forment une espèce de pâte assez dense due au miel et aux poudres, mais ne vous inquiétez pas, ça se dissout très bien dans la pâte à savon ensuite.

Une fois, vos 2 pâtes à température identique (normalement , au alentour de 80°C), vous pouvez commencer à verser la soude dans les huiles et commencer à mixer.

Une fois votre mélange bien homogène, on oubli pas de rajouter ses ajouts.

Et la , on peut commencer à mixer, car la pate à savon que j’ai réaliser à une trace assez lente, permettant les marbrages, et tout ce qu’il faut, grace à la grande quantité d’huile d’olive qu’il contient .

Comme il faut une pate avec une trace très légère pour réaliser ce savon, une fois que vous l’obtenez arrêtez vous de mixer (perso, j’ai du mixer environ 5mn avant la trace fine, ensuite j’ai décidé d’arrêter) .

Ensuite, j’ai suivi le mode opératoire sur le tuto de ce blog ici que j’ai trouvé super bien fait (même si vous parlez pas anglais, les images parlent d’elle même) .

Je ne vous remet donc pas le mode opératoire, car en plus il est assez long ;) !

Pour mon savon, j’ai raté une étape, et j’ai donc fait un peu à ma sauce , mais ça ,c’est parce que j’ai mal lu :p!


Résultat:

Regardez moi ce superbe savon (pour le noir, j’ai mélangé du charbon végétal activé et de l’oxyde noir, car mon charbon ne se dissolvait pas bien), et les lignes dorés ainsi que mes inclusions étaient le mica gold la folie des senteurs (swatch ici) .

Comme vous allez le voir, ce savon « a de la gueule ».

savon saf mine d'or lavande et coquelicot

Par contre, je n’ai pas fait une étape dite dans le tuto, celle ou il faut « sprayer » de l’alcool pour que les 2 pates à savons collent entre elle après l’ajout de la couche de mica doré, et du coup, certains savons n’ont pas adhérés (bizarre, certain oui d’autre non, alors qu’ils proviennent de la même pâte!)

Juste au niveau de la jonction, on comprendra donc l’utilité de « sprayer » son savon lorsqu’on ajoute une couche de mica ou autre colorant/graine pour faire une couche.

savon saf mine d'or lavande et coquelicot

Alors, moi qui habituellement préfère utiliser des colorants « végétaux », la ben clairement, ça change l’intensité des couleurs les micas…

J’aime aussi les plantes tinctoriales et végétaux colorants, mais pour certaines occasions, pourquoi pas un peu de folie avec les micas?


Alors contente?

Franchement, je suis trop fière de moi, ce savon est beau visuellement, et comme il est assez mou de par sa composition va devoir curer plus que les 4 semaines pour ne pas « partir » trop rapidement au lavage.

Je les ai fait fin Novembre, mais je pense les offrir à Noel, car il sy prêtent bien, mais je mettrais dessus une petite étiquette « ne pas utiliser avant le » pour que ma famille ne l’utilise pas avant (ce qui n’est pas compliqué en général ) .

Et en ce qui concerne la fragrance moka, c’est une tuerie, on a l’odeur du corsé et du chocolat je trouve, bref super agréable, je suis fan, dommage que le fournisseur ai changé cette fragrance en « expresso » que j’ai acheté mais pas encore testé, car moka clairement, c’était ma favorite pour les odeurs style « café corsé mais gourmand ».

Je vous referais un édit, pour vous donner mon avis sur la texture comme je le fais en général quand je publie des recettes de savons avant de les tester, mais je pense que celui ci va être pas mal doux et crémeux avec ces ajouts!

Alors, tenté(e)s par ce savon de la mine ? :p


EDIT du 01/01/2016: Alors après avoir utilisé ce savon, je peux maintenant vous en parler. C’est juste une tuerie pour la peau, je suis ressorti avec la peau super douce.L’odeur est assez douce, mais on ne sent pas trop le café/chocolaté comme lorsque le savon à été coulé.

Cependant l’odeur se révèle sous l’eau.

Niveau couleur, autant, ma peau ni la mousse n’étaient colorés, autant l’eau de rinçage l’était un peu, notamment avec le mica gold( la ligne centrale est fatale , car hormis être belle , c’est du mica qui ne sert à rien donc, niveau rinçage, hop dans la baignoire!

L’eau était aussi légèrement noire, à cause de la quantité d’oxyde que j’avais mis car mon charbon végétal restait en grain sans colorer.

Légère exfoliation aussi due aux grains de charbons que j’ai beaucoup aimé!

Le savon mousse assez bien (plus qu’il n’est crémeux), en gros, ce savon est aussi bon que beau, je suis vraiment contente de ce savon !

Par contre, clairement, les savons colorés avec des micas, c’est beau, mais pas forcement pour moi, je préfère utiliser des colorants végétaux, car moins polluants pour la nature !

XOXO

4 Responses

  1. Sympa comme design, très chic! Je connaissais pas le site que tu as indiqué pour les tutos, merci. Bonnes fêtes.

  2. Chrystele Gachon

    on dirait du nougat noir, on aurait presque envie d’en croquer, bravo à toi, tu es une vraie pro dorénavant !

  3. Super chic ce savon, bravo! :) Bisous

Laissez un commentaire